Bleach : Blade To Memory vous propose d'incarner un personnage dans l'univers du Manga de Tite Kubo, Bleach. C'est un Rpg de Bleach.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Urahara Kisuke

Aller en bas 
AuteurMessage
Urahara Kisuke

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Urahara Kisuke   Sam 2 Jan - 1:50

~~ Le Joueur ~~

Pseudo :
Comment avez-vous découvert le Forum : Grâce à Aizen Sosuke du forum Bleach-ressurection
Est-ce que le Design vous plait ? Sobre, des couleurs qui ne font pas mal au yeux je dirais que Oui
Avez des remarques ? Rien de spéciale
Pourriez vous définir sur 10 votre niveau de rôle play ? 7/10
Pouvez vous définir votre présence ? 4-5/7

~~ Le Personnage ~~

Nom et Prénom : Kisuke Urahara
Surnom : (Facultatif)
Âge : (Estimation) 200 et des poussière
Description (Physique et Morale) :
Description physique :

En apparence , l’homme est assez négligé tout en paraissant extravagant. Un épais kimono d’un vert émeraude ceint aux hanches par une ceinture de soie , recouvre un corps moyennement athlétique mais bien proportionné. Une longue veste en soie souple de couleur noir portée par dessus ce vêtement décontracté constitut le reste de ce costume. De solides geitas en bois lui servent de chausses partout ou il marche , court , ou saute. Mais le détail qu’Urahara Kisuke possède et qui rend tout cet accoutrement classe plutôt que négligé est définit par deux accessoires assez inhabituels pour un homme de sa carrure : un bob à larges bords , rayé de bandes vertes et blanches qui masque en grande partie , et avec le concours des larges mèches blondes qui en ressortent , son visage mystérieux , ainsi qu’une canne en bois d’aspect simple mais au combien solide et trompeuse à l’image de son détenteur. Par moment , on peut le voir sortir de sa manche un éventail dont il se sert pour s’aérer les méninges ou destabiliser son vis à vis lorsqu’il s’apprête à jouer de persuasion pour le convaincre de son point de vue.

De tout le physique de « l’homme au bob » , c’est son visage masqué par le couvre chef qui ne laisse paraitre que des boucles de cheveux blond cendré qui font de lui un être charismatique et reconnaissable entre milles hommes. Dernier détail concernant cet homme à l’aspect de trentenaire séduisant , deux yeux vert se cachent sous la chevelure blonde et épaisse ... son arme ultime pour attirer la compassion , la pitié ou les faveurs de quelques dames en colère contre sa personne et ses actions douteuses ou sournoises par moment. Une très légère barbe aussi blonde que la chevelure , et presque insoupçonnable à distance moyenne du personnage , termine de faire de cet homme arborant le bob comme personne un être charismatique à l’allure décontractée et avenante.

Description morale :

Si les habitants de Karakura sur Mer , et de la Soul Society dans un premier temps , se sont laissés séduire par le physique très sympathique du plus classe des hommes bobés , ils ont vite comprit que dans un second temps , sa personnalité psychologique est loin d’être aussi attrayante. Il est des hommes que la nature gatte au niveau du physique , et d’autre au niveau du mentale ... et bien Urahara Kisuke a réussit le tours de force d’obtenir les deux , ce qui se traduit chez lui par une tendance à réfléchir un peu trop souvent malhonnêtement à la façon de rêgler les choses tout en réussissant à les faire accepter par autrui en se servant de son physique avantagé. Manipulateur comme personne , l’homme au bob parvient le plus souvent à ses fins en laissant croire à ses « victimes » qu’il est dans leur intérêt d’agir comme il leur « conseille ». Cependant , malgré ce défaut assez énervant , il est de ceux sur qui l’on peut compter lorsque la situation se détériore sévèrement car son sang froid n’a d’égal que la confiance qu’il porte à ses compétences scientifiques et martiales. Il est l’homme de toutes les situations critiques et dangereuses , semblant les préssentir à l’avance et ayant le temps de mettre au point une solution adéquate à chaque problème. Urahara-san reste aussi un terrible humoriste , désamorçant des conversations à couteaux tirés par quelques blagues et calambours bien sentit , son caractère d’homme extravagant lui autorisant à se le permettre sans entâcher une quelconque réputation qu’il aurait acquise dans ce monde ou un autre. Cet aspect de sa personnalité au final moins complexe que l’on pourrait s’y attendre en le recontrant pour la première fois est la pierre angulaire de sa personnalité.

~~ Votre pouvoir ~~
Benihime Mode Shikaï :

Okiro Benihime, la Princesse écarlate dévoile sa première apparence sous sa forme libérée.
Elle se métamorphose en une fine épée d’un style tout particulier. La lame devient une fine et droite section d’un alliage spirituel d’acier noir comme et plus clair au niveau du tranchant de l’arme , terminée en biseau. Celle-ci est encastrée dans un segment d’acier couleur or , ouvert sur le milieu. La prise en main de ce bijoux se fait par cette poignée semblable à celle d’un katana original. Quelques fils d’un rouge sang finissent de faire de cette arme une oeuvre d’art digne de ce personnage haut en couleur. Outre le fait que la lame puisse trancher tout ce qu’elle rencontre et que sa légèreté avantage la rapidité de son détenteur , deux techniques lui sont associées dans sa forme libérée.

Chigasumi no tate :

Cette technique consiste à produire un mur écarlate d’énergie spirituelle en puisant dans les réserves sanguines du détenteur. Le sacrifice du sang peut paraître un prix élevé à payer cependant la protection ainsi réalisé est à l’épreuve de la plus puissante décharge d’énergie que viendrait à subir l’être protégée par cette défense ultime. Il est à penser que plusieurs fois ce bouclier de la « Princesse écarlate » sauva la vie d’Urahara Kisuke , confronté à de puissants adversaires ou de graves situations comme il sait si bien en trouver.

Nake Benihime:

LittéralmentPleure Princesse écarlate. Lorsque celui qui la maîtrise formule cette demande à la Princesse écarlate , l’arme permet au détenteur d’utiliser son reytsu pour former de puissantes vagues d’énergie spirituelle qu’il peut projeter contre son adversaire afin de l’affaiblir de manière conséquente avant de l’achever au corps à corps.

Benihime en mode Bankaï : Inconu pour le moment, tout ce que nous savons c'est que l'homme au bob a appris le Bankaï en seulement 3 jours.
Revenir en haut Aller en bas
Urahara Kisuke

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Urahara Kisuke   Sam 2 Jan - 1:53

Histoire de Kisuke Urahara :

De son passé en tant que mortel , on ne sait pratiquement rien d’Urahara Kisuke , ceci s’expliquant peut être par le fait qu’il fut responsable jadis de la section scientifique de la Soul Society et donc qu’il avait accès aux archives du Seireitei le concernant afin de les mettre à l’abri des regards indiscrets. De plus , peu de personnes , qu’elles soient shinigamis ou encore moins humaines , ne peuvent aujourd’hui révéler ne serait-ce que des bribes de son histoire en tant qu’homme mortel. Les plus lointaines archives encore en place remontent son passé jusqu’à quelques centaines d’années auparavant , lorsqu’il n’était encore qu’un shinigami étudiant. A cette époque , il était égal à lui même : un jeune homme au physique avenant et agréable et dont la courtoisie et la sympathie faisait l’unanimité parmis sa promotion et ses pairs.

Dans sa jeunesse de shinigami , Urahara Kisuke n’était pas du genre à vouloir se battre au plus vite contre les Hollows comme les autres aspirants , mais montrait déjà un certain don inné pour les sciences du kido et des voies spirituelles. L’instruction de ces domaines faisait partie intégrante du cursus des étudiants shinigamis , pour les former au mieux à comprendre qui ils étaient et pourquoi ils se devaient d’accomplir leur devoir avec ferveur et sans doute possible. La formation martiale ne lui plaisait pas plus que cela , car le temps qu’il « perdait » à apprendre des stratégies standarts à appliquer dans des situations données face aux Hollows était autant de temps passé loin des archives accessibles aux étudiants. De ses cours il savait tout mais aspirait avant tout à en apprendre plus sur les mécanismes spécifiques de l’énergie spirituelle : le reyatsu. Cela plus par curiosité que par réel intérêt scientifique au départ , Kisuke commença à y prendre gout et bientôt il put se permettre de passer plus de temps à étudier plutôt qu’à s’entrainer en appliquant un système linéaire de mémorisation systématique des démonstrations faites par les instructeurs pour les techniques de bases qu’il lui fallait retenir et éxécuter. Cette solution ingénieuse fut son premier coup de génie mais il se cacha bien de la divulguer sous peine de se voir sévèrement remonter les brettelles pour une conduite si peu sérieuse et assidut. L’étude ne fut pas le centre d’intérêt premier de ce jeune shinigami durant tout son cursus. En effet , Kisuke était quelqu’un de très extravagant et dynamique à cette époque , et donc pour se sentir au mieux il avait décidé de faire ce qu’il voulait plutôt que de se forcer à réprimer ses envies de fête et de mouvement. C’est lors de l’une de ses escapades nocturnes qu’il aperçut une jeune et belle femme à la peau sombre au travers d’un portail entrouvert , et qui semblait lutter farouchement contre une huitaine de combattants vêtus de noir , dans un jardin de l’honoré Keigun. Sans réellement réfléchir , par choix personnel ou par contrainte dût à l’alcool ingurgité plus tôt , il bondissa par dessus le haut mur de pierre et se porta au secours de la belle en attaquant à son tour l’un des hommes en noir. Quelques secondes suffirent à les maîtriser au sol , mais Kisuke n’y fut pas pour grand chose car cette jeune inconue s’était très bien défendut seule. Quelques regards plus tard et les deux jeunes gens s’exclaffèrent de rire au vu de la situation quelque peu gênante dans laquelle s’était mis Kisuke : la jeune femme n’était autre que Shiouin Yoruichi , la future commandant du Keigun qui s’entraînait avec ses hommes à un affrontement surprise nocturne. Visiblement gêné de la situation , le jeune shinigami se promit de ne plus aller au secours de qui que se soit à moins que cette personne le laisse clairement entendre ... tout en continuant d’en rire avec Yoruichi sous une belle nuit étoilée

Quelques années plus tard , son diplôme en poche , Urahara Kisuke se présenta au QG de la 12eme Division pour y être intégré. Cette initiative personnelle plut au taïshoo et celui-ci décida au final , après un rapide entretien et une consultation aux instructeurs de classe de Kisuke , de l’intégrer dans sa divisio en tant que shinigami régulier. Là commença le réel plaisir de voir sa curiosité scientifique satisfaite. Urahara-san exécuta plusieurs missions simples , pour commencer , comme aller au Rukongaï faire un recensement des espèces spirituelles ou encore descendre sur Terre s’informer des capacités de Hollows mineurs. Mais ceci ne représentait que les tâches les plus excitantes dont il eu la charge. Classer , ranger retrouver des archives ou les transmettre à un autre service ou une aute division était son quotidien au sein de la 12eme , ... comme un homme à tout faire dont on ne sait pas vraiment ce qu’il fait là et à quoi il sert. Cet état de fait irrita Kisuke avec le temps , d’autant plus qu’il n’apprenait plus rien de très interressant depuis son entrée en ce lieu clos et sombre qu’était le QG de la section scientifique du Seireitei. Cependant un soir tard qu’il classait des archives , il posa les yeux sur un dossier laissé posé négligeament sur le bureau de son capitaine. Se disant que personne ne le verrait et que ce que son taïshoo ne saurait pas ne le dérangerait pas ,il décida d’y jeter un rapide coup d’oeil avant de le reposer exactement à la même place. « Hogyoku » était inscrit en caractère caligraphié sur le dossier et ceci attisa encore plus l’intérêt du shinigami qui souleva délicatement les cordons qui nouaient le sacro saint sésame.
Vint un jour ou le lieutenant de la 12eme en activité fut déstitué e rétrogradé au rang de troisième siège par son capitaine pour conduite cruelle injustifié envers ses subordonnées et les cobayes de ses expériences scientifiques. Urahara Kisuke y vit une opportunité de prendre du grade et par association d’étendre ses recherches encore balbutiantes aux archives necessitant plus d’autorisation que celles auquelles il avait d’ores et déjà accès à ce jour. Après un long entretien avec son capitaine durant plusieurs heures , Kisuke en ressortit gradé au rang de fukutaïshoo de la 12eme division . Ces recherches qu’il gardait secrète au sus de tous portait sur le « Hogyokuu » ou plutôt sur la manière de le créer de manière stable. Jamais son supérieur ne fut au courant de ses trouvailles à ce sujet car elles impliquaient un potentiel danger de destruction totale pour la Soul Society et le Monde des Humains si elles tombaient entre de mauvaises mains. Le procédé de fabriquation en était complexe mais cet artefact permettait de combiner à lui seul les énergies spirituelles des Hollows et des Shinigamis afin de concentrer en son sein la plus grande puissance jamais créé dans l’un de ces deux mondes spirituels que sont la Soul Society et le Hueco Mundo ...Aini , Kisuke avait prit la place d’un shinigami qui s’avérera par le futur un Capitaine de la 12eme Division peut aimé de ses propres troupes et ayant une réputation d’homme terriblement colérique et cruel ... , tout en étant moins entravé sur le plan hiérarchique pour continuer dans le plus grand secret ses recherches sur cette puissance infernale qu’il aurait bientôt à porter de main

Les années passaient mais ne se ressemblaient pas aux yeux d’Urahara Kisuke car il semblait approcher de la fin de ses investigations. Seul lui manquait une information capitale sur le « Hogyoku » qu’il ne pouvait atteindre qu’à la seule condition d’être le responsable de la section de recherches et développements de la Soul Society ,... autrement dit le Capitaine de la 12eme Division de protection du Seireitei. Demander une autorisation à son supérieur éveillerait des soupçons sur ce qu’il faisait depuis déjà plusieurs dizaines d’années avec ses recherches. Bien des fois il dut arrêter ses investigations sur le « Hogyoku » et se consacrer à autre chose pour ne pas éveiller de soupçons parmis ses subordonnés , comme lors de ses expérimentations sur les âmes modifiées appellées aussi « Mod Soul » . Aujourd’hui il lui faudrait jouer de ruse et de manipulation sur son capitaine pour le convaincre de le nommer taïshoo à sa place. Effectivement , celui-ci souhaitait bientôt se retirer pour intégrer la prestigieuse Chambre des 46 , ... mais cela ne devait pas avoir lieu avant plusieurs années encore. Trop longue attente pour Urahara-san qui ne pouvait se le permettre surtout lorsqu’il savait qu’il ne lui manquait que cette information pour clore le fruit de ces années de recherches qu’il avait sacrifié à ce projet , et dangereuses la plupart du temps. Un jour de pluie au Seireitei qu’il pleuvait abondament , Urahara Kisuke s’invita dans le bureau de son capitaine afin de s’entretenir avec lui d’un « grave problème dans les expériences de la Soul Society sur les Mod Soul » , sujet trompeur qui annonçait l’une des plus belles et fines manipulations dont a put faire preuve Kisuke , ... mais cela demeurait pour le bien de tous pensait-il à ce moment là. Durant son exposé des faits à son supérieur , le fukutaïshoo mit en avant la méfiance grandissante des autres Divisions à l’égard de la 12eme qui ne prenait plus le temps et la correction , depuis des années , d’expliquer ce quelle experimentait à ses pairs depuis ses laboratoires dans les profondeurs du Seireitei ... s’entourant par la même d’un mystère inquiétant et douteux. Les recherches sur les Mod Soul s’étant avérées au final complètement désastreuses et instables , le commandant Yamamoto Genryuuseï avait ordonné de toutes les détruire pour e bon afin de garder cela secret le plus possible à l’intérieur de la Soul Society. Cette approche fut la pierre angulaire de la manipulation de Kisuke envers son capitaine car par là , il souhaitait convaincre ce dernier qu’il était grand temps que la 12eme Division change d’orientation vis à vis de ses pairs , ... et par association de dirigeant car c’était de cela qu’il s’agissait en réalité. Le Capitaine de Division prit conscience de cette réalité et décida , par sagesse , de se retirer plus tôt qu’il ne l’avait prévut du commandement de la 12eme Division ... laissant à Urahara Kisuke le plaisir de se porter candidat à ce poste qu’il aspirait à obtenir depuis tant d’années déjà. Son ancien supérieur le conseilla auprès des autres capitaines car il pensait sincèrement que Kisuke était l’homme le plus apte à rénover la façon de faire de la 12eme Division contrairement à lui qui était « de la vieille école » comme il aimait à le dire si souvent à son subordonné. Des jours passèrent avant que Urahara Kisuke fut finalement accepté parmis les capitaines de divisions de protection du Seireitei , devenant ainsi , par une légère manipulation de son ex-taïshoo et de son attachement à sa division , le Capitaine qui sortit pour un temps la 12eme Division de sa réclusion et de son mystère face à ses soeurs de plus en plus inquiètes de cette état des choses.

Si le nouveau capitaine de la section Recherches et Développements du Seireitei tranchait radicalement de par ses actes avec son prédecesseur , tout le monde s’accordait à dire que c’était une bonne chose que de constater un tel changement dans l’ouverture de la 12eme division par le passé si secrète. La première grande décision que prit Kisuke-san fut d’ouvrir les portes des archives concernant les expériences livrées par la 12eme depuis des siècles , ceci afin de dissoudre une fois pour toute les restes de doutes qui pouvaient subsister chez les shinigamis les plus réfractaires à ses idées. Ainsi il détournait l’attention générale de ce qu’il cherchait à faire de ses trouvailles sur le Hogyoku et accédait enfin à l’information qui lui faisait tant défaut. Le Hogyoku est un puissant récepacle de deux entités spirituelles que sont l’âme d’un shinigami et celle d’un hollow , à l’instar d’être hybride comme les Vizards et les Arrankars. Mais cette énergie est l’essence même de ces créatures à la puissance terrifiante et par conséquent , celui qui la détient obtient le pouvoir de transcander la puissance d’un Shinigami ou d’un Hollow , lui faisant absorber une infime partie de son potentiel énergétique. Ainsi le Hogyoku est l’arme ultime et pourrait bien avoir un plus grand pouvoir que celui du Sokyuku , l’arche du jugement des shinigamis qui compte comme valant un million de Zanpakutos en énergie spirituelle. L’information cruciale qui manquait à Urahara Kisuke pour achever cette entité était de savoir comment contenir sa puissance pour le moins instable à l’état brut ... et la réponse s’avera être dans une âme assez forte et pure. Ses recherches , entamées un siècle auparavant , venait d’aboutir pour le meilleur ou pour le pire , ... enfin. Tout en continuant de remplir ses responsabilités de Capitaine de Division auprès de ses subordonnés et de ses pairs , il commença à réfléchir au comment de la fabrication du Hogyoku en essayant de ne pas se faire découvrir car cela aboutirait au bas mot à son bannissement et au pire à son jugement à mort sur le Sokyuku. Chaque jour donc , il prit du temps en soirée pour se rendre dans un laboratoire secret et abandonné qui avait servit il y avait decela des siècles à créer une race d’hommes capables de survivre des millénaires en absorbant des âmes errantes ... projet qui fut enterré en même temps que les derniers représentants de cette race nouvelle par les Shinigamis , dans le plus grand secret. Chaque soir donc , il venait en ce lieu secret pour étudier et approfondir ses connaissances déjà plus importantes que son prédecesseur et que n’importe qui dans la Soul Society , afin d’aboutir à la création de ce calice de puissance que représentait le Hogyoku à ses yeux ... ... avec cette arme , la guerre éternelle contre le Hueco Mundo allait être remporté par les shinigamis et on l’accueillerait comme un sage et un sauveur. Cette idée ne lui déplaisait pas mais sa véritable ambition était de créer la plus importante et unique des créations jamais trouvées de tout temps ... mais là commençait la brûlure de ses ailes de shinigami car il aspirait trop à atteindre le soleil qu’il ne devait jamais pouvoir toucher

Mais le Seireitei se prit de panique lorsqu’il découvrit les sombres expériences échouées et oubliées un temps qui reposaient dans les sous sols de la section de recherches scientifiques , dans les archives que Kisuke avait permise de réouvrir pour dissimuler son projet personnel. Ainsi les plus hautes autorités de la Soul Society éstimèrent qu’il était temps de rénover et de purifier les lieux en effaçant toute trace de ses expériences ratée et mauvaises pour leur réputation ... ce qui amena à la découverte de cet ancien laboratoire qu’utilisait Urahara-san. Lorsque les shinigamis vinrent à voir ce qu’il s’y passait , ils demandèrent vivement des explications au taïshoo responsable de ceci ... taïshoo qui avait disparut , pour un temps tout du moins. En effet , ayant sentit venir cette inspection de ses laboratoires , celui-ci s’était éclipsé afin de cacher sa création enfin aboutit qu’était devenut le projet Hogyoku . Lorsqu’il reparut , les Capitaines de Division avaient comprit ce qu’il avait voulut créer et l’arrêtèrent avant qu’il puisse opposer de la résistance , ... mais ils ignoraient tous qu’il avait finit par créer ce qu’ils redoutaient et à le cacher là ou personne ne viendrait l’y chercher , dans le Rukongaï ,dans une certaine âme innocente mais au potentiel spirituel fort interressant pour contenir le Hogyoku .

Le jugement de Urahara Kisuke fut sans appel pour ce qu’il avait voulut faire. Il fut condamné à mort sur le Sokyuku avant qu’une certaine Yoruichi Shiouin n’intervienne en sa faveur. Kisuke-san avait gardé contact avec cette jeune femme qu’il avait sauvé par erreur il y avait de cela bien des décennies , et leur rencontre avait germé pour donner une curieuse amitié sincère et teinté d’amour l’un pour l’autre. C’est seulement grâce à cette femm , Commandante du Keigun et Taïshoo de la seconde Division , qu’Urahara fut gracié à temps mais éxilé sur Terre en tant que Shinigami déchut dont les ailes avaient été coupées à jamais ,une existence d’ermite et de reclus l’attendant ici bas. Son Zanpakuto lui aussi fut scellé et la « Princesse écarlate » demeura longhtemps silencieuse et profondément endormit avant que Kisuke ne puisse la rappeller. Ainsi partit Urahara Kisuke de la Soul Society pour ne jamais y revenir , se laissant escorter jusque sur Terre par ses pairs soulagés de son départ mais ne sachant pas encore le véritable poids que représenterait dans le futur cette création du 12eme Capitaine. Ce poste de Taïshoo de la 12eme Division , les capitaines ne mirent pas longhtemps à le décerner à un individut avide de prendre sa revanche depuis lors qu’il avait été évincé par un certain lieutenant qui avait prit sa place .

Mais une parenthèse mérite d'être ouverte afin de clarifier l'histoire qu'il vécut et qu'il vit encore avec Yoruichi Shiouin. Durant ses classes en tant que simple shinigami diplômé au sein de la 12eme division , Kisuke apprit à mieux connaître cette femme mystérieuse qu'il avait jadis approché par une nuit romantiquement étoilée. Ensemble ils comencèrent à nouer des liens , chacun racontant à l'autre comment il vivait cette experience au sein du Seireitei , et c'est à ce moment qu'ils comprirent qu'ils avaient beaucoup en commun. Ils aspiraient tous les deux à une existence plus libre et demandant moins de responsabilités : une vie simple loin de toute l'agitation de la Soul Society afin de décompresser de tout cet univers. Alors ils se trouvèrent ces points communs et continuèrent de se voir , de plus en plus souvent , allant même jusqu'à s'entrainer ensemble. Mais l'intimité qu'ils recherchaient ne se trouvait pas au sein même du Seireitei donc ils décidèrent de créer eux mêmes un espace libre et caché ou il pourrait augmenter leur pouvoir respectif. Se fut le premier exemplaire de terrain d'entraînement comme on en trouverait plus tard sous le Urahara's Shop. Grâce à ce lieu , les deux jeuens gens apprirent à mieux se connaitre encore car ils tentaient d'y passer la majeure partie de leur temps libre. C'est ainsi que Urahara san créa sa technique d'apprentissage du bankaï en trois jours seulement et fut le premier à l'experimenter , motivé et encouragé par la commandante du Keigun. Quand à savoir qui ils sont véritablement l'un pour l'autre , ceci est une longue histoire dont eux mêmes ne connaissent peut être pas encore l'aboutissement , mais une chose est sur ... ils sont suffisament proches pour que l'un sacrifie sa vie pour sauver l'autre .

Quand à Urahara Kisuke , il fut emmené sur Terre , dans la belle ville de Karakura sur mer dans l’archipel japonaise. Là il fut laissé et commença son errance en tant qu’humain d’apparence , la Soul Society lui ayant accordé un gigaï de son invention pour s’intégrer au mieux dans ce monde. La première chose qu’il fit fut de trouver un lieu calme et retiré ou il pourrait se recentrer sur lui même et ses actions passées ... avait-il eu raison d’aller jusqu’au bout de ses expériences ? ... les conséquences qui en découleraient s’avéreront-elles dangereuses pour les Shinigamis ,ou encore pour les humains ? ... là était la question car Urahara Kisuke n’avait pas vraiment réfléchit aux conséquences de ses actes auparavant et s’y était même brûler les ailes sans autre choix que de cacher son invention dans un innocent. Ceci devait lui retomber dessus un jour ou l’autre car ce qu’il avait fait était proprement un basculement du destin de toutes les âmes. Mais pour le moment , Kisuke était assez serein car il avait finit par trouvé ce qu’il recherchait en ce monde : un lieu reclus en la présence , dans la banlieux de Karakura Nord , d’une petite boutique délabré ou trois personnes vivaient apparament. Un grand et costaud homme à la peau bronzé , une petite fille aux couettes noir de jais et aux yeux tristes , et un jeune homme aux cheveux pétaradant de rouge et fort dynamique : Tessaï , Ururu et Jinta. Prit de bons sentiments à leur égard , Urahara-san décida de les recueillir en ce lieu qu’il prit pour demeure car ils présentaient tous trois un potentiel spirituel faible mais interressant. Durant plusieurs jours par la suite , il fit évolué ces potentiels spirituels humains grâce à une technique qu'il venait juste de penser et qui incluait un grand espace d'entraînement. C’est à partir de ce moment qu’Urahara devint cet homme à la tenue et au comportement décontracté et au bob mystérieux. Il reconstruisa intégralement la boutique et lui donna le nom de « Urahara’s Shop » , boutique vendant simplement des confiseries au regard des humains , afin de ne pas éveiller les soupçons de ce qu’il s’apprêtait à faire. Ainsi sa bicoque passerait pour une boutique modeste dirigée par un propriétaire extravagant et spécialisé dans les confiseries et autres douceures des palais gourmands. Ayant préssentit de très prochaines conséquences à ses actes et toujours prit d’un sincère remord , Kisuke avait décidé de commencer à recenser les éventuels humains à pouvoir présent à Karakura afin de les préparer à combattre les Hollows et tout autre chose qui ressortirait de ses expériences passées. Pour cela et avant toute chose , il fit construire par ses trois acolytes un sous-terrain très spacieux ou rêgnait un ciel factice et un soleil pareillemement faux ... un espace d’entraînement ou il pourrait former les humains qu’il trouverait digne d’être élevés. Lorsque tout fut prêt et enfin construit , Shiouin Yoruichi descendit sur Terre et le rejoignit en tant que shinigami éxilé. Elle ne donna pas de raison particulière mais il l’accepta volontier auprès de lui , convaincut qu’elle avait fait ce sacrifice pour lui et pour aucune autre raison. L’amitié ambigue qui les liait était si forte que l’un n’aurait put vivre très longhtemps loin de l’autre sans déprimer ne serait-ce qu’un peu ... un tel sentiment produit par tant d’années de promesses ,de confessions et d’amusement ne pouvait ête en si peu de temps oublié par l’un ou l’autre. Ensemble ils se préparèrent tous à faire face au futur incertain qui semblait se dessiner à eux , le « Urahara’s Shop » passant en attendant , aux yeux du Seireitei , pour un refuge ou pouvait venir s’approvisionner les shinigamis , de passage sur Terre , en gigaï ou toute autre invention de Urahara Kisuke qui ne laissa jamais tombé son gout immodéré pour les conceptions de gadgets spirituels , qu’elles soient dangereuses ou pires encore ... Jusqu’à ce qu’un jour , apparaisse un étrange étudiant de 15 ans qui avait acquis des pouvoirs de shinigamis en les absorbant d’une shinigami régulière qu’il connaissait depuis bien longhtemps avant qu’elle ne le soit
Revenir en haut Aller en bas
Urahara Kisuke

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Urahara Kisuke   Sam 2 Jan - 1:58


Test RP :
La soul society le lieu où toutes les âmes humaines arrivent à leurs morts. Cet endroit est divisé en deux parties,la première et le Rukongai refuge des âmes,un endroit découpé en quatre secteurs qui sont eux même classés suivant leur dangerosité,ainsi le premier district est le plus sur alors que le dernier est un enfer peuplé d'assassin de voleurs et de gens bien peu recommandables. L'autre lieu est le Seireitei qui est situé tout au centre de la soul society. C'est la où vivent les Shinigamis et surtout c'est la que se trouvent les treize divisions du Gotei 13 chacune commandé par un capitaine et un lieutenant.

Moi je suis Urahara Kisuke l'ex capitaine de la douzième et fondateur du département des recherches. Le "ex" capitaine vous choque ? En faite c'est une histoire assez longue. En ce temps j'étais crains et respecté de tous. Ma tenue de capitaine avec au dos le signe de la douzième division, mes cheveux blonds finement coiffés me donnaient un charisme assuré.

J'étais un brillant scientifique ayant crée la plupart des équipements les plus importants du Seireitei. J'ai crée le Tenshintai une mannequin capable de faire apprendre le bankai en trois jours au lieu de dix ans normalement. J'ai aussi crée des Gigais, des souls candy's et plein d'autre inventions. Mais ma plus belle création reste le Hou-Gyokû. Une de mes plus grandes obsessions scientifiques étaient de connaitre les limites des Shinigamis et l'évolution des Hollows. Tous les Shinigamis aussi puissants soit ils ont une limite qu'ils ne pourront jamais dépasser mais , grâce à mon invention cela était possible car elle brisais les portes des limites. Mais aussi puissante soit cette arme elle représentait aussi un danger énorme si elle tombait entre de mauvaises mains peu recommandables. Ainsi j'enfermais cette invention dans un Gigai parfait inconnu de tous. Je décidais aussi de quitter le Seireitei qui à devenir un traitre.

Je me levais de mon bureau l'air sérieux j'allais quitter la soul society. J'accrochais mon Zanpakutô à la taille et commençais à m'en aller. Bizarrement je ne courrais pas préférant marcher tranquillement. Arrivé devant la porte de transfert j'entendais comme un bruit de vent, je me retournais et vis Tôsen le capitaine de la neuvième division.Il tenais fermement son arme et dis d'une voix fort et direct.

Kisuke. Que fais tu ?

Je clignais légèrement des yeux mais, ne vit pas l'utilité de mettre ma main sur Benihime.

Oh cela ne se voit pas ? Je m'en vais, je quitte le Seireitei et mes fonctions de capitaine.

Te rend tu compte qu'en quittant ainsi les treize divisions tu te rend coupable d'un crime ?

Oh c'est gentil de me demander de rester mais désolé j'ai d'autres projets.


Tôsen ne dit rien ne sortant même pas son Zanpakutô de son fourreau. Il se retourna et se contentât de dire.

Si cela est ton choix alors fais le mais ne vient pas te plaindre si la justice te punira un jour où l'autre.

Oh ne t'inquiète pas pour çà je sais toujours ce qu'il viendra. Oh faite passe le bonjour au capitaine-commandant de ma part.

Je passais le portail et rentrais dans le monde des humains, je m'y installais confortablement et ouvrit même une boutique. Un jour un jeune client au cheveux oranges entrait. Je me dirigeais vers lui mon éventail devant moi, mon autre main tenais mon bob à rayures vertes et blanches. Le garçon semblait bien idiot ou peut être cela était juste un camouflage pour dissimuler sa grande intelligence. Je le regardais avec un grand sourire de bouffon dont j'avais le secret et dis.

Hajimemashite vous désirez ?

Voilà comment ma vie actuel avait commencé. Ce jeune garçon roux allait être l'acteur des événements les plus fous et dangereux que la soul society est connu. Bouleversant la face du monde changeant ainsi la conception même du mot "destin". Et moi dans cette incroyable histoire j'allais être un acteur important tantôt présent tantôt absent. Je gardais quelques secrets pour moi bien sûr sinon le jeu ne serait plus aussi marrant. Mais cela est une autre histoire.....
Revenir en haut Aller en bas
Hirako Shinji

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 14/07/2009
Age : 26
Localisation : France

Personnage
Pouvoir : Inconnu
Niveau: 47
Expérience:
0/200  (0/200)

MessageSujet: Re: Urahara Kisuke   Sam 2 Jan - 14:21

Le forum n'est pas encore ouvert, cependant nous avons içi une très belle présentation.
Revenir en haut Aller en bas
http://bleach-btm.forumactif.org
Urahara Kisuke

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: Urahara Kisuke   Sam 2 Jan - 18:13

Ah désolé de mettre précipité ainsi je voulais absolument Rp avec Urahara ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Urahara Kisuke   

Revenir en haut Aller en bas
 
Urahara Kisuke
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Urahara Kisuke
» téchnique de kisuke muramasa finis
» Un feu follet
» Boutique d'Urahara
» présentation kisuke muramasa (FINI)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach : Blade to Memory :: Zone Administrative :: Présentation-
Sauter vers: